De nouveaux financements pour les Jardins de Cocagne, pour quoi faire ?

Cocagne Investissement répond à trois défis que doivent affronter les Jardins de Cocagne.

Enjeux clés du Réseau Cocagne

Or, les Jardins de Cocagne évoluent dans un écosystème complexe :

  • ils doivent investir lourdement (prêt de 250 000€ d’investissement nécessaire lors du lancement d’un Jardin de Cocagne hors terrain et hors bâti),
  • ils ont des besoins en trésorerie importants du fait de la nature saisonnière de l’activité agricole fortement saisonnière et au décalage de paiement des subventions,
  • ils lancent des projets innovants, au service de l’intérêt général qui peinent à trouver tous les soutiens nécessaires.

L’une des réponses à ces enjeux est la diversification des ressources financières des Jardins de Cocagne. Aujourd’hui, un Jardin de Cocagne finance ses investissements

  • grâce à des subventions publiques (1/3 environ)
  • grâce à des subventions privées d’entreprises ou de fondations (1/3)
  • grâce à de l’autofinancement (emprunts bancaires ou fonds propres) (1/3)

En plus d’améliorer les conditions de travail des salariés en insertion, et de leur mettre à disposition du matériel plus adapté, l’objectif de Cocagne Investissement est de rendre les Jardins de Cocagne plus autonomes financièrement et donc plus pérennes.

Lors d’une intervention, Cocagne Investissement souhaite :

  • s’appuyer sur l’expertise technique du Réseau Cocagne et le lien privilégié entre le Réseau Cocagne et ses associations membres.
  • Mettre à disposition des structures des ressources de long terme pour financer les projets des Jardins de Cocagne
  • Effet de levier : en investissant en fonds propres ou en quasi-fonds propres, Cocagne Investissement offre à la structure la capacité de bénéficier d’un effet de levier.
  • Effet de signal : l’implication de Cocagne Investissement dans le projet est un signal fort de confiance pour les autres financeurs.
  • Boucler un plan de financement : après avoir sollicité les financeurs classiques, le porteur de projet peut s’adresser à Cocagne Investissement pour apporter les derniers euros.

Concrètement, que finance Cocagne Investissement ?

  • Du matériel (serres, matériel agricole, laboratoire de transformation…)
  • De la trésorerie et besoin en fonds de roulement pour renforcer la solidité et l’autonomie financière
  • Des terrains (un Jardin de Cocagne a besoin de minimum 5 hectares de terrain agricole)
  • La construction et la rénovation de bâti (lieu d’accueil, bureaux, vestiaires, lieu de stockage)
  • Des projets de diversification, projets Label Cocagne Innovation, autres projets exceptionnels.

Les modalités d’intervention de Cocagne Investissement auprès des projets financés varient en fonction des projets. Il s’agit soit de fonds propres (capital, apports associatifs), ou de quasi fonds propres (prêts participatifs).