Non classé

La parole à Jacky Fritsch

La parole à Jacky Fritsch

La parole à Jacky Fritsch
Responsable administratif de la SAVA (Section d’Aménagement Végétal d’Alsace) porteuse du Jardin de Cocagne Les Jardins du Giessen, une association d’insertion créée en 2009 sur la commune de Châtenois.

Quel est le contexte de la première intervention de Cocagne Investissement (en avril 2017) ?
Cocagne Investissement est intervenu après une période d’investissements conséquents, suivie d’une année 2016 difficile en maraîchage. En conséquence, nous n’avions plus de stocks en fin 2016. Nous avons dû acheter des légumes durant le dernier trimestre 2016 et le 1er semestre 2017.

S’y rajoute l’attente du CICE 2016 (solde) et 2017 (acompte), prévus dans le financement du programme d’investissements.

La conjonction de ces deux éléments a mis à mal notre trésorerie et nous ne disposions plus du fonds de roulement suffisant pour assurer l’activité.

Quelle réponse apporte le financement de Cocagne Investissement (avril 2017) ?
Le financement a parfaitement joué son rôle de trésorerie relais, consolidant et facilitant ainsi la gestion quotidienne.

Quelles sont les perspectives de développement de la SAVA ?
Des perspectives de développement existent pour l’activité d’entretien des espaces naturels et ruraux. Nous rendons de nombreux services aux territoires, et notamment sur l’espace communal.

Pour le maraîchage, le lancement d’un magasin de producteurs dans la vallée du St Marie aux Mines est prévu courant 2018. Par la suite, nous envisageons de développer le séchage de légumes et de fruits dans le cadre d’une réflexion sur le montage d’une conserverie.

Quel intérêt voyez-vous au co-financement de votre fonds de roulement par Cocagne Investissement (intervention de décembre17 – janvier 18) ?
L’intérêt réside dans l’analyse de la situation faite par Cocagne Investissement lors de l’instruction. L’assistance dont nous avons bénéficié dans le cadre de cette analyse nous a permis de mieux nous projeter dans le court et moyen terme.